Cholécystectomie

Dans quel cas opérer ?

  • Complications des calculs biliaires (cholécystite aiguë, pancréatite aiguë, angiocholite aiguë) : intervention en urgence ou en 2ème temps d’une prise en charge non chirurgicale

Principe de l’intervention

  • Durée de l’intervention : 30 min à 1h
  • Anesthésie générale
  • Hospitalisation en ambulatoire
  • Arrêt de travail :
  • 7 jours
  • 1 mois en cas de travail physique

L’intervention consiste à enlever la vésicule biliaire. 

L’intervention est réalisée par 3 petites incisions, à l’aide d’une mini-caméra.

La vésicule biliaire est retirée après contrôle de l’absence de plaie des voies biliaires par une radiographie des voies biliaires (cholangiographie). Elle est ensuite extraite par l’incision au dessus du nombril ; cette incision est élargie au besoin en cas de gros calcul.

En cas de difficultés pendant l’intervention, le chirurgien peut décider de faire une incision plus large pour diminuer le risque de complications.

Complications de la chirurgie

Les complications de la cholécystectomie, bien que potentiellement sévères, sont rares ; le risque est un peu plus élevé en cas de chirurgie en urgence.

  • Plaie de la voie biliaire principale : il s’agit de la complication la plus grave, pouvant nécessiter une réintervention par endoscopie ou chirurgie
  • Saignement
  • Plaie intestinale

A savoir

  • Eviter les repas trop gras et l’alcool peut permettre de réduire les symptomes provoqués par les calculs en attendant votre intervention.
  • Le transit peut être accéléré (diarrhées) et la digestion un peu plus difficile dans les premières semaines suivant une cholécystectomie.